Le printemps s’installe et le début d’un suivi sur 3 ans sur la Réserve Naturelle de la Tourbière de Machais commence …

Ces 3 tentes malaises, récemment mises en place sur la tourbière centrale et une tourbière de pente de la Réserve, vont capturer pendant 5 mois les différents insectes présents dans un rayon de 200 à 250 mètres autour d’elles (mouches, abeilles, papillons, etc).

Les insectes qui entrent en collision avec une tente, remontent ensuite celle-ci le long des flancs de la toile puis arrivés en haut, tombent dans un flacon empli d’alcool dans lequel ils resteront piégés.

Sur toute la saison de vol, du printemps à l’automne, cela représente une dizaine de flacons à récolter. Les différentes familles d’insectes devront ensuite être triées, ce qui représente un travail colossal, avant de pouvoir être remises à des spécialistes pour identification plus précise des espèces.

En 2021, ces 3 tentes seront à nouveau installées pour 6 mois à la fonte de la neige sur d’autres complexes tourbeux de la Réserve afin de compléter l’inventaire.

Les objectifs :

  • améliorer nos connaissances sur des groupes d’espèces peu ou pas étudiés sur la Réserve, pour lesquels les conditions d’indigénats sont potentiellement fortes, liées aux tourbières et à l’altitude ;
  • en tirer des conclusions sur la fonctionnalité/l’intégrité écologique de ces milieux ;
  • fournir des éléments permettant de pérenniser les statuts de protection de ces milieux tourbeux et de préconiser des mesures de gestion des lisières forestière périphérique

Rendez-vous dans 3 ans pour découvrir le résultat de cette étude…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *