L’évolution des forêts étudiée de près dans les Réserves Naturelles

Après plus de 10 années de suivi des peuplements forestiers sur les 4 Réserves Naturelles et des résultats en termes d’évolution de leur composition et de leur structure, le Parc a mené cette année un travail plus approfondi mettant en parallèle les données obtenues à l’échelle de chaque site pour aboutir à une analyse commune.

La surface forestière importante que représente ces 4 sites (plusieurs centaines d’hectares dont une partie placée en libre évolution) et la concentration de données qui ont été récoltées présentent une réelle opportunité pour tenter d’améliorer la compréhension de l’écosystème forestier vosgien.

Ce travail a été réalisé à l’occasion d’un stage de fin d’études par Sébastien Sinoquet, élève d’AgroParisTech. Sa mission pendant 6 mois a été de valoriser les données issues du PSDRF (Protocole de Suivi Dendrométrique des Réserves Forestières) en décrivant et analysant la dynamique des peuplements forestiers. La comparaison entre Réserves et entre strates de gestion (forêts gérées/en libre évolution) a permis de mettre en lumière des aspects spécifiques de certaines Réserves et de proposer des conseils de gestion et des améliorations possibles aux analyses faites par RNF (Réserves Naturelles de France, qui coordonne ce protocole à l’échelle nationale).

Les principaux résultats ont permis de mettre en avant :

  • Une augmentation de la surface terrière : les forêts se sont capitalisées en 10 ans avec un capital sur pied bien plus élevé que la moyenne obtenue à l’échelle de la sylvoécorégion « massif vosgien central » ;
  • La présence de dendromicrohabitats plus fréquente sur les gros diamètres et sur les feuillus ;
  • Une dynamique de recrutement de bois mort plus importante en forêt gérée mais des volumes plus élevés en forêt en libre évolution ;
  • Une diminution des tiges de régénération et de semis, associée à une augmentation drastique de leur taux d’abroutissement entre les deux campagnes de mesure.

Ces résultats seront à mettre en perspectives avec les mesures de gestion conduites sur les Réserves afin de les faire évoluer si besoin.

L’ensemble des résultats est disponible dans le rapport de stage de Sébastien Sinoquet sur simple demande auprès du gestionnaire (contact via le formulaire de contact).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *