Suivi phénologique des Hautes Chaumes

Le changement climatique modifie la phénologie des plantes : émergence de la végétation au printemps, apparition des premières fleurs et fin de la période végétative. Les hautes-chaumes du massif vosgien sont un milieu d’observation privilégié car les plantes d’altitude ne peuvent pas trouver refuge à une altitude supérieure dans des sites très exposés aux conditions climatiques.

Dans le cadre du projet d’observatoire de l’évolution des milieux, un nouveau dispositif de suivi va être mis en place. Il consiste en l’installation de caméras infra-rouge séquentielles couplées à des micro-stations météorologiques pour évaluer la réponse phénotypique des plantes présentes sur les Hautes Chaumes vosgiennes face au changement climatique.

Trois sites ont été proposés pour ce suivi sur le long terme. : le Hohneck, le Rothenbach et le Grand Ballon. Ces chaumes des Hautes Vosges présentent en effet des conditions micro-climatiques différentes. De plus, ils évoluent sans intervention agricole, ce qui permet d’écarter toute interférence sur les évolutions phénologiques. Ils permettent aussi d’étudier des cortèges floristiques variés, tout en assurant des conditions d’altitude comparables.

Les retombées visées à travers cet observatoire sont multiples :

(1) Caractériser la variabilité spatio-temporelle des conditions micro-climatiques à l’échelle du massif des Vosges et comprendre comment le changement climatique s’exprime aux échelles fines dans ce massif montagneux,

(2) Mesurer les effets des conditions climatiques locales sur la réponse phénotypique des plantes et observer leur variabilité spatiale,

(3) Comprendre et anticiper les changements pour les espèces présentes au regard des bouleversements climatiques en cours et à venir.

Ce programme est réalisé en partenariat avec les Universités de Strasbourg UMR CNRS 7362 LIVE et de Bourgogne UMR 6282 Biogéosciences, ainsi que le Conservatoire des Espaces Naturels d’Alsace, gestionnaire de la RNR des Hautes-Chaumes du Rothenbach.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *