Conservatoire d'Espaces Naturels d'Alsace

Mémoires de Nos Réserves

Actualités
Depuis 2021, les Réserves Naturelles du Frankenthal-Missheimle, de la Tourbière de Machais et du Massif du Grand Ventron, gérées par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, se sont engagées dans un projet visant à recueillir la mémoire des habitant.es de leur territoire.
À mi-chemin entre petite et grande histoire, vécu personnel et évènements collectifs, le projet Mémoires de Nos Réserves donne la parole à une vingtaine de personnes, témoins à partir des années 1980 de la création de ces espaces protégés.

 

Le projet

Dans les Hautes-Vosges, le patrimoine naturel et les activités humaines s’entremêlent depuis des siècles, l’un façonnant l’autre et inversement. Les montagnards s’y sont nourris, chauffés, ou tout simplement promenés. Or, il se trouve que certains lieux emblématiques de cette montagne ont été classés en Réserve Naturelle à partir de 1980 pour leurs richesses, bousculant parfois les usages et traditions des habitants.

Les activités historiques sur ces lieux ne sont que partiellement documentées, vivaces essentiellement dans l’esprit des habitants. Force est de constater que 30 ans après la création des Réserves Naturelles, cette mémoire s’éteint peu à peu. Pour le gestionnaire, les témoignages recueillis dans le cadre de ce projet permettent de mieux comprendre les relations que les habitants ont entretenues et entretiennent avec ces territoires et de mettre en évidence les liens entre usages ancestraux, biodiversité et paysage actuel.

Raconte-moi ta Réserve – paroles d’habitants

A l’automne 2021, des enquêtes mémorielles ont été menées auprès d’une vingtaine de personnes choisies par le gestionnaire, ayant un lien particulier avec le territoire des Réserves. Menés par l’association Nos Mémoires Vives, partenaire du projet, ces entretiens ont donné lieu à une 50aine d’heures d’enregistrements sonores. A travers ces témoignages on (re)découvre ces espaces sur lesquels ces personnes ont grandi, qu’elles ont parcouru, façonné ou utilisé pendant de nombreuses années.

Des histoires aux images

Pour mettre en images ces éléments sonores, un partenariat a été mis en place avec un photographe, Fabrice Wittner.  Les clichés réalisés mettent en lumière le portrait des personnes interviewées mais aussi leur histoire à travers des photos d’objets ou de lieux évoqués dans les enregistrements sonores. Un reportage photos sur les Réserves Naturelles traduisant les ambiances des territoires évoqués vient compléter cette banque d’images.

Remontons le temps

La collecte d’archives a permis par ailleurs de réunir de nombreux documents et images qui illustrent les pratiques et paysages d’antan et aident à mieux comprendre les paysages d’aujourd’hui.

Ces éléments sont les briques d’un récit du passé que le gestionnaire cherche à remettre en perspective, pour adapter au mieux la gestion de ces sites et imaginer la nature et les usages du futur.

Donner la parole aux habitants, c’est aussi partager et transmettre. C’est ouvrir la porte aux souvenirs vécus, parfois sensibles, et décrire les liens affectifs qui existent avec ces espaces emblématiques.

La valorisation du projet

Suite à ce travail de récolte de la mémoire, différents supports de valorisation ont vu le jour afin de partager cette mémoire avec les habitants et d’assurer sa transmission auprès des nouvelles générations notamment.

  • Une exposition

Conçue avec le photographe Fabrice Wittner, l’exposition met en avant les portraits des témoins, leurs témoignages et les photos des Réserves Naturelles. Inaugurée en juin 2023 dans la Chapelle Notre-Dame des Chaumes au Col de la Schlucht, l’exposition sera visible dans différents lieux d’exposition en 2024 au sein des communes concernées par les Réserves Naturelles.

Retrouvez l’exposition du 13 février au 05 mars dans la galerie de l’Espace Culturel et Social de la Pranzière de Cornimont.

  • Des films photographiques

Réalisés en partenariat avec l’association Nos Mémoires Vives, ces petits films de quelques minutes, mêlant extraits sonores et photos, mettent en lumière la part sensible et émotionnelle des témoignages.

  • Un projet pédagogique – « Graines de passeurs »

La transmission de la mémoire est amorcée auprès des jeunes générations à travers la conception d’un projet pédagogique à destination des primaires (cycle 3). Sur plusieurs séances d’animation, en classe et sur le terrain, alternant ateliers d’écriture créative, analyse d’extraits sonores et réalisation d’illustrations, ce projet déroule un fil chronologique permettant de voir évoluer la Réserve Naturelle au fil du temps à travers différents témoignages et supports (représentations passées, présentes et futures).

  • Un ouvrage

Conçu en partenariat avec le photographe Fabrice Wittner, cet ouvrage d’une centaine de pages met en avant les témoins et une partie de leurs récits. Ouvrage en vente dans les points d’accueil du Parc.

 

Les témoignages sonores :

Les films photographiques :

 

Les partenaires :

Nos Mémoires Vives, basée à Montpellier, l’association travaille autour des enjeux de la collecte orale de la mémoire. Récits de vie, captations sonores, rencontres intergénérationnelles, l’association propose des outils pour sauvegarder toutes ces petites histoires qui constituent notre patrimoine humain, favoriser les rencontres et renforcer le lien social par la transmission d’histoires vécues.

Fabrice Wittner, artiste et artisan, ses photographies mêlent l’humain à son environnement dans un travail où la mémoire et les traditions se dessinent en toile fond. Entre argentique et numérique, à l’autre bout du monde ou dans son Alsace natale, il s’active sans relâche, toujours un projet sous le bras et un autre sous le coude…

Un projet financé par :