« Docteur, y a de la fièvre à Machais? »

Depuis fin 2020, l’ensemble des Réserves Naturelles des Hautes-Vosges se sont dotées d’un dispositif de suivi intitulé « zones humides et température », dont l’objectif est de suivre les évolutions de température et de niveaux d’eau dans différents compartiments du milieu naturel.

Dans le contexte de changement climatique actuel et après la sécheresse intense de l’été 2022, ce type de dispositif apparaît comme d’autant plus nécessaire pour suivre les évolutions des impacts du climat sur les zones humides vosgiennes et notamment les tourbières comme Machais.

Une bouée équipée d’un dispositif complet de suivi a donc été installée dans le lac, et une signalétique complémentaire mise en place pour expliquer ce suivi aux visiteurs du site.

 

Le graphique suivant présente la première année complète d’enregistrement de températures sur toute la colonne d’eau, soit 5.5m de profondeur.

On y constate les deux saisons de bascule connues dans les mécanismes lacustres actuels : l’automne et le printemps, où les couches d’eau se mélangent et s’homogénéisent. C’est à ce moment – là que la nourriture et l’oxygène sont redistribués dans toutes les strates du lac, assurant la vie des animaux et plantes du fond. Ce mécanisme pourrait être modifié voire supprimé par les changements climatiques.

De plus, ce graphique permet également d’estimer la période de prise en glace hivernale, période où la température ne varie quasiment plus. Là aussi, ces données sont des témoignages précieux du fonctionnement actuel du plan d’eau de Machais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *