Les vieilles forêts de la Réserve Naturelle du Massif du Grand Ventron classées au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Les vieilles forêts de hêtres encore présentes sur les versants hauts des communes de Fellering, Kruth et Wildenstein, font partie des richesses de la Réserve Naturelle du Massif du Grand Ventron. Elles représentent un fort enjeu pour la préservation des espèces forestières et constituent un important réservoir de biodiversité.

La valeur universelle et exceptionnelle des vieilles hêtraies est reconnue d’intérêt international et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007. Ainsi une soixantaine de sites en Europe, notamment dans les pays de l’Est, se sont vus attribuer le label UNESCO en 2007, 2011, et 2017. La France, qui jusqu’alors n’était pas engagée dans cette démarche, a candidaté auprès du comité du patrimoine mondial pour faire reconnaître 9 sites français concernés par de vieilles hêtraies.

Ainsi en 2019, la Réserve Naturelle a déposé sa candidature pour une reconnaissance des 400 hectares de forêts à caractère naturel qui sont déjà classés en Réserve Forestière Intégrale (sur les communes de Fellering, Kruth et Wildenstein), dans laquelle les peuplements évoluent librement sans intervention humaine.

Après 2 ans d’instruction, le verdict a été rendu fin juillet : le site du Massif du Grand Ventron a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO aux côtés de deux autres sites français : RNN Forêt de la Massane dans les Pyrénées-Orientales et Réserve Biologique du Chapitre dans les Hautes-Alpes.

 

L’obtention du label, sur cette zone « cœur » de vieilles forêts et plus largement sur l’ensemble du territoire de la Réserve en zone de « gestion durable », participe à la reconnaissance et au renforcement des engagements des communes propriétaires, de l’État et des gestionnaires pour la préservation de ces peuplements à haute valeur écologique. Ce classement va également permettre de bénéficier d’un réseau d’experts international pour poursuivre l’amélioration des connaissances de cet écosystème et notamment sur sa résilience aux effets du changement climatique.

La Secrétaire d’Etat en charge de la Biodiversité, Bérangère Abba s’est rendue sur place le jeudi 29 juillet afin d’annoncer officiellement le classement des vieilles forêts de la RN du Massif du Grand Ventron sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *